Un détour dans la rue Denoyez

La rue Denoyez est un lieu incontournable pour les amateurs de street art et les grapheurs (je vous en ai déjà parlé lors d’une de mes précédentes balades dans le quartier de Belleville). Dans cette ruelle, tout est support à l’expression: murs, portes, fenêtres, poubelle, pots de fleurs… et la vie de quartier avec ses cafés, son centre sportif, se melle à cet ensemble coloré et changeant.

Rue Denoyez, Paris 20e

Rue Denoyez, Paris 20e - Détail

Rue Denoyez, Paris 20e - Détail

Rue Denoyez, Paris 20e - Fenêtre

Rue Denoyez, Paris 20e - Le n°7, Porte

Rue Denoyez, Paris 20e - Albert Retouche

Rue Denoyez, Paris 20e - Chaussures

Rue Denoyez, Paris 20e

Rue Denoyez, Paris 20e - Porte

Rue Denoyez, Paris 20e - Le n°7, Maison Salubre

Rue Denoyez, Paris 20e - Le n°7, digicode

 

Rue Denoyez, Paris 20e Rue Denoyez, Paris 20e Rue Denoyez, Paris 20e

Lors de notre balade, nous avons rencontré AZOT en plein travail sur le mur situé en face de la galerie LA FRICHE. Je vous conseille vivement d’aller y jeter un oeil, ne serait ce que pour discuter avec le grapheur ou le gérant de la galerie.

Rue Denoyez, Paris 20e - AZOT, MIROIR

Rue Denoyez, Paris 20e - MIROIR, SISMIK et AZOT Rue Denoyez, Paris 20e - La Friche Rue Denoyez, Paris 20e - Bombres

Rue Denoyez, Paris 20e - La Friche Rue Denoyez, Paris 20e - La Friche

3 Replies to “Un détour dans la rue Denoyez”

  1. Oh que je connais bien cette rue 😀 J’y suis souvent allée shooter les graffs mais cela fait trop longtemps que je n’y suispassee.
    Sais tu que le depot RATP pas tres loin de là où des graffeurs pouvaient s’en donner à coeur joie sur les murs extérieurs, a été démoli il y a a peu pres un an et qu’on ne verra malheureusement donc plus certains qui etaient de vraies oeuvres d’art ?

    1. J’ai malheureusement eu connaissance de cet endroit après sa démolition…

  2. […] Vers la fin de votre descente, vous pouvez prendre un verre à la terrasse très prisée du bar Aux Folies, situé à l’angle de la rue de Belleville et de la rue Denoyez. […]

Laisser un commentaire