L’année dernière, nous avons randonné à plusieurs reprises dans l’est francilien, autour de la ligne P du Transilien. Une de ces randonnés nous a emmené du viaduc de Longueville à Provins, offrant sur le chemin de très belles vues sur cette cité médiévale. Malheureusement, le soleil de plomb pendant la marche nous avait épuisé et nous n’avions pas eu la force de passer quelques heures à découvrir la ville ensuite. J’avais toutefois gardé dans un coin de ma tête l’idée d’y retourner un jour complet pour prendre le temps de s’y balader et notamment d’y découvrir la roseraie. Ainsi, par un beau samedi du mois de mai dernier, lorsque les fleurs du printemps étaient bien écloses, nous nous sommes rendus à Provins pour une chouette journée qui sentait bon les roses.

Arrivés à la gare, nous avons pris le chemin de la ville haute où se trouve la partie médiévale la mieux conservée de Provins. Pour cela, nous avons suivi la « fausse rivière » dont le tracé offre déjà de très belles vues sur le centre historique et ses monuments. En chemin, on y admire de coquettes maisons à colombages de toutes les couleurs – de quoi satisfaire ma passion pour les jolies portes !

Nous avons ensuite déambulé au hasard des mignonnes rues et ruelles de la ville haute, admirant les belles maisons médiévales et les charmants jardins aux rosiers odorants – l’odeur des roses sera le souvenir olfactif de cette journée je crois, ce parfum nous a accompagné pendant toute notre balade pour notre plus grand plaisir !

Durant notre déambulation, nous avons découvert les monuments les plus importants de la ville : la Tour César, la Grange aux Dimes, la Collégiale Saint Quiriace (mon coup de cœur) et les remparts qui font la renommée de la ville. L’ensemble forme une zone urbaine assez étendue et particulièrement bien conservée – en outre, lors de la saison touristique, la ville haute est piétonne rendant la promenade très agréable !

Comme dit plus haut, j’ai eu un coup de cœur pour la collégiale de Provins. Nous y sommes rentrés au hasard de la porte ouverte et ce fut une belle idée ! Elle date du XIIe siècle – j’adore l’architecture religieuse du moyen-âge – et s’est assez amusant de voir les différentes couches architecturales qui la composent (les fenêtres murées, les différentes teintes de pierres…)

La promenade qui longe les fameux remparts de Provins est particulièrement agréable et permet de se rendre compte de leur ampleur. Des travaux de rénovation étaient en cours lors de notre passage rendant la pierre dans son état d’origine : le contraste est saisissant avec la zone encore en l’état !

De retour dans la ville haute après notre promenade autour et sur les remparts, nous nous sommes dirigés vers la dernière étape de notre journée : la Roseraie de Provins ! Au passage, nous avons encore admiré de superbes maisons dont certaines avaient leurs façades recouvertes par des rosiers odorants…

Nous avons ainsi passé l’après-midi à nous balader dans la roseraie – amateur de jardins, le lieu devrait vous plaire ! Nous avons pris notre temps, lisant les petits panneaux, sentant les parfums des fleurs et en admirant les tonnelles croulant sous les roses… C’était un bon moment !

Enfin, après une ultime déambulation dans la ville et une pause glace chez Créneaux Chocolat (le parfum Ispahan à la rose de Provins était délicieux !) nous avons repris le chemin de la gare…


Pèle même, quelques idées autour de Provins, glanées ici ou là…

. Regarder Au revoir les Enfants, film de la fin des années 80 tourné à Provins (je vous laisse apprécier la bande annonce vintage !)

. Randonner autour de Provins (l’office du tourisme propose pas mal de parcours)

. Se rendre à Provins à l’occasion des Médiévales, un festival qui l’air bien sympathique !

. Déguster une bonne glace (ou des chocolats, ou les deux !) chez Créneaux Chocolat


Vous avez aimé cet article et souhaitez le garder de côté pour une prochaine escapade francilienne ? Epinglez-le !


Si vous suivez mes pas, n’hésitez pas à me le faire savoir en me mentionnant sur instagram @un_petitpois_surdix et/ou en utilisant le #leparisdupetitpois

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :