Ryan McGinley et Sophie Calle // Galerie Perrotin

Après avoir découvert ce galeriste lors de mon dernier weekend à Lille où une rétrospective lui est consacrée au TRIPOSTAL, je me suis décidée à faire un tour à la Galerie Perrotin, située dans un bel hôtel particulier du Marais. (il faisait nuit, je n’ai donc pas pris de photo de l’extérieur, mais la cour est vraiment très belle)

Galerie Perrotin

Galerie Perrotin

Deux expositions y sont présentées: Body Loud de Ryan McGinley au 76 rue de Turenne et Dérobés de Sophie Calle au 10 impasse Saint Claude.

•|Body Loud, Ryan McGinley|•

Ryan McGinley est un photographe américain qui, chaque été depuis 2005, voyage avec son équipe à travers les Etats Unis afin de capturer en images les corps de modèles non professionnels dans des paysages naturels. Bien que semblant prises sur le vif, ses compositions sont extrêmement travaillées et mises en scène. Le résultat m’a beaucoup plu… ses images sentent bon l’insouciance et la liberté…

Galerie Perrotin - Ryan McGinley, Body Loud

Galerie Perrotin - Ryan McGinley, Body Loud

Galerie Perrotin - Ryan McGinley, Body Loud

Galerie Perrotin - Ryan McGinley, Body Loud

•|Dérobés, Sophie Calle|•

Cette exposition réunit deux séries de l’artiste – Tableaux dérobés et Que voyez vous? – ainsi que l’oeuvre le Major Davel.

Suite à la disparition de tableaux (vols, incendie…) l’artiste a interrogé des visiteurs, le personnel des différents musées sur les œuvres manquantes. Les séries sont composées de diptyques constitués d’une photographie de l’artiste et d’un témoignage.

Dans la nuit du 24 au 25 Août 1980, au musée cantonal des Beau-Arts de Lausanne, le tableau de Charles Gleyre, Le Major Davel, fut partiellement détruit par le feu suite à un acte de vandalisme. Il ne reste de la toile que le soldat qui pleure, en bas, à droite. J’ai demandé aux conservateurs, aux gardiens et à d’autres permanents du musée de me décrire la partie manquante de l’oeuvre.

Galerie Perrotin - Sophie Calle, Dérobés - "Que voyez vous?"

Galerie Perrotin - Sophie Calle, Dérobés - "Tableaux dérobés"

Galerie Perrotin - Sophie Calle, Dérobés - Major Davel

Galerie Perrotin - Sophie Calle, Dérobés - "Tableaux dérobés"

J’ai beaucoup aimé la galerie en elle même : comme dit plus haut, le bâtiment est magnifique, l’aménagement intérieur – de part les matériaux utilisés et ses couleurs – apporte une sérénité à la visite; les expositions présentées sont de grande qualité… Je vous conseille donc de vous inscrire à la newsletter !


•|Galerie Perrotin|

76 rue de Turenne & 10 impasse Saint Claude, Paris 3e

du mardi au samedi, 10h – 19h

Ryan McGinley, Body Loud // Sophie Calle, Dérobés

du 13 novembre 2013 au 11 janvier 2014

Entrée libre

6 Replies to “Ryan McGinley et Sophie Calle // Galerie Perrotin”

  1. Comment tu as trouvé l’expo du Tripostal? J’y suis allée la semaine dernière et j’ai franchement aimé!

  2. Merci pour cette Galerie. Belle découverte. Je vais m’y rendre c’est sur.

    1. De rien ! C’est le but de ce blog : faire découvrir 🙂

  3. This artist is amazing… I found great pictures of Ryan McGinley’s « Body Loud » in Art Days, here is the link! http://www.art-days.com/ryan-mcginley-body-loud/ Enjoy! 🙂

  4. […] de l’artiste ! De plus, souvent, les galeries sont installées dans de beaux endroits (comme la Galerie Perrotin) rendant la visite encore plus […]

  5. Une expo avec des oeuvres de Sophie Calle ne peut être que bonne!

Laisser un commentaire