Balade dans le 11e | De Belleville à Ménilmontant

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le raconter dans ma précédente balade dans le 11e (à retrouver ici), j’ai toujours eu beaucoup de mal à appréhender cet arrondissement. Trop grand, trop multiple… je ne saurais expliquer pourquoi ! La promenade qui va suivre est donc à voir comme le prolongement de la précédente : une tentative d’apprivoisement et de compréhension d’un arrondissement qui est tout de même bien à la mode…

Une petite information avec de commencer : les photos datent de début février ; et, avec ma chance habituelle, à peine sortie, la neige est tombée à gros flocons… j’ai donc fini ma balade un peu rapidement et bien blanche !

•| La rue du Faubourg du Temple |•

Nous débutons au métro Belleville, en descendant la rue du Faubourg du Temple. Soyez attentifs lorsque vous passez devant le n°105 qui abrite le Palais du Commerce : il s’agit d’une galerie commerçante des années 20 réalisée en béton armée et orné d’une jolie verrière dans l’escalier. Au sous-sol se situe La Java, un club parisien qui était à son ouverture un dancing très réputé. J’ai jeté un œil à la programmation, et quelques événement me tentent bien.

•| Passage et Impasse Piver|•

Glissons nous ensuite dans le passage Piver où se trouve le Théâtre de Belleville qui a, lui aussi, une histoire dense. D’abord salle de concert de 1850 à 1924 (le Concert du Commerce), le lieu tomba ensuite dans l’oubli avant de ré-ouvrir en 1988 sous le nom du Théâtre du Tambour Royal avant d’entamer une dernière métamorphose en 2011 pour devenir l’actuel théâtre.

Aventurez-vous dans l’Impasse Piver qui abritait autrefois l’usine Spring Court et qui aujourd’hui accueille de nombreuses sociétés. L’histoire de cette entreprise et du lieu est assez intéressante : Théodore Grimmeisen, un tonnelier alsacien qui fuit sa région annexée par l’Allemagne, y installe sa fabrique en 1870. Son fils développe alors des bouchons en caoutchouc pour améliorer l’étanchéité des tonneaux. Par la suite, son petit fils invente en 1930 une botte en caoutchouc qu’il appellera Colibri (en concurrence avec Aigle) – produit qui sera éclipsé par son autre invention : la première basket ventilée (avec semelle en caoutchouc) qui sera très rapidement adoptée par les joueurs de tennis, qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Autour de l’impasse, on remarque de nombreuses interventions de Jean-Charles de Castelbajac sur les murs voisins (qui s’explique par la présence de ses bureaux dans l’impasse Piver). J’aime beaucoup ses interventions à la craie, éphémères et pleines de poésie et de douceur, dans l’espace public.

•| Autour de l’Eglise Saint-Joseph |•

Empruntons ensuite la rue de l’Orillon, dont quelques détails ont attiré mon œil, avant de flâner quelques instants dans la boutique Klin d’Oeil située au 6 rue Deguerry. Manque de chance, je suis passée en plein milieu d’un grand rangement…

•| Vers la rue Jean-Pierre Timbaud |•

Descendons ensuite la rue Saint-Maur, on l’on découvre quelques interventions de street-art, avant d’arpenter la rue Jean-Pierre Timbaud et ses cours privées.

Sur le trajet, une voie privée m’a beaucoup plu : le passage de la Fonderie. Il n’y a rien de particulier à y admirer, mais l’ambiance me parait être encore un peu celle qui pouvait y avoir dans des cours industrielles du 11e. Et les panneaux encore présents m’ont fait sourire…

•| La rue d’Oberkampf |•

Arrivés à la station de métro Parmentier, je vous propose de remonter la rue Oberkampf jusqu’au métro Ménilmontant, notre point d’arrivée. En chemin, je vous invite à être curieux et pousser toutes les portes que vous pouvez. Qui sait, vous ferez peut être une sacrée découverte !

Une autre voie privée que je vous encourage à découvrir : la Cité du Figuier (106 rue Oberkampf), dont certaines façades sont à voir ! Malheureusement, elle est difficilement accessible le weekend : je vous suggère donc de vous y rendre en semaine car beaucoup d’entreprises y sont implantées (dont le magasine Paulette !), la porte est alors régulièrement ouverte.

Nous arrivons à la fin de notre promenade, j’espère qu’elle vous aura donné envie de partir à la découverte de ce quartier. Je vous laisse en compagnie d’une oeuvre de Retro, un artiste qui sévit pas mal dans mon quartier et dont j’aime beaucoup l’univers.


•| L’itinéraire |•

Le logiciel que j’utilisais pour mes cartes a évolué et je n’en comprends pas encore vraiment les rouages. Je suis donc désolée pour cette carte qui n’est pas très jolie… Si vous voulez l’avoir en meilleure définition (et pouvoir zoomer pour regarder le nom des rues), cliquez dessus.

Si vous avez des sites à me proposer pour éditer mes prochains trajets, je suis preneuse !

Blog_Fond_Cartes

9 Commentaires

  1. Tes photos sont belles !
    J’aime beaucoup le 11ème, assez divers et très bobo ! Si je ne vivais pas dans le 20ème, c’est là que j’aurais voulu élire domicile (enfin, je n’en suis pas bien loin 🙂 )

    1. Le Petit Pois dit : Répondre

      Ahah ! 20e Power à ce que je vois 😉
      Merci pour ton commentaire !

  2. Très jolie ballade dans un quartier dans lequel je n’ai plus mis les pieds depuis plus de 10 ans (sauf vers Oberkampf peut être). J’aime bien les passages et j’ai bien aussi aimé ta petite baleine, je ne sais pas si c’est toi qui l’a peinte à l’aquarelle ou si tu utilises un site mais j’aime beaucoup 🙂

    1. Le Petit Pois dit : Répondre

      Malheureusement, et à mon grand regret, je suis nulle en dessin 🙁
      J’ai téléchargé cette jolie baleine sur Creative Market qui propose tout les lundi 6 choses (dessins, typographie…) gratuites (attention, bon plan).

  3. Bonjour j’apprécie beaucoup votre blog. N’hésitez pas à venir visiter mon blog  » Voyage onirique  » en lien ici : http://lanuitdesblogs.fr/blog/voyage-onirique.html et à y apporter un petit vote si vous appréciez. au plaisir

  4. Toujours heureuse de continuer vos promenades dans le 11ème, sans doute parce que cela me rappelle ma jeunesse de jeune mariée, le métro pris à la station St Maur ou à la station St Ambroise pour rejoindre mon emploi dans un autre arrondissement et le retour le soir où après nous repartions mon mari et moi en voiture jusqu’à Sevran.

  5. Merci pour cette joli ballade. C’est un des arrondissements que je connais le moins aussi.

    Bon week end:-)

  6. Bonjour il est top ton site,grâce à toi on découvre de nouveaux endroits et on va continuer notre série des « villages à paris »!
    petite vidéo qui te rappelera surement des souvenirs!!
    http://www.virtual-trip.fr/villages-de-paris/

    merci bcp pour toutes ces informations !!

  7. […] des Serres d’Auteuil (malheureusement, la serres aux orchidées était fermée…) et me balader dans le 11e. J’ai également arpenté les rues de Montmartre en compagnie de Natacha, fondatrice […]

Laisser un commentaire