Je suis une adepte des premiers dimanches du mois : ils me poussent à me rendre dans des musées auxquels je n’aurais jamais pensé à aller de moi-même. Ainsi, début décembre, après avoir fait un saut au Musée de l’Orangerie admirer notamment les Nymphéas de Monet, nous sommes passés devant l’Hôtel de la Marine. J’avais vu des affiches dans le métro concernant l’ouverture de ce lieu sans avoir plus d’idée sur l’endroit et ce qu’il proposait aux visiteurs. Curieuse, j’ai proposé que nous jetions un œil dans la cour du bâtiment ; et, de fil en aiguille, nous avons visité l’ensemble du lieu. Quelle claque ! Cela faisait un bon moment que je n’avais pas ressenti ce petit plaisir et émerveillement au coin du ventre que je ressens lorsque je fais une belle découverte – surtout lorsque celle-ci est totalement fortuite !

Je vous conseille, si cela vous intéresse, de lire l’histoire du lieu sur le site internet dédié. Celle-ci est en effet assez intéressante et éclaire la visite qui nous fait traverser des appartements magnifiquement décorés et des salles de réception avec des dorures à foison. Sur notre chemin, nous avons rencontré des médiateurs qui ont rendu la déambulation encore plus passionnante ! En outre, la signalétique et la médiation est splendide et s’intègre merveilleusement bien dans le parcours de visite (je le mentionne car cet été je me suis rendue à Carnavalet et – malgré la beauté du lieu – je n’ai pas trop apprécié mon passage, la faute à un parcours de visite complètement chaotique à mes yeux).

Je ne souhaite pas écrire beaucoup plus sur ce beau moment que nous avons passé à l’Hôtel de la Marine et je vais vous laisser là, avec mes images qui parlent d’elles même je pense. J’espère que mon enthousiasme pour ce lieu s’est tout de même ressenti dans ces quelques phrases et que vous irez le découvrir à votre tour ! Renseignez vous au préalable pour faire le « grand tour » qui vous permettra d’admirer les appartements qui ont été ma partie préférée – nous avons eu de la chance car nous sommes arrivés par hasard pile au créneau horaire permettant leur visite je crois.


Vous avez aimé cet article et souhaitez le garder de côté pour une prochaine escapade parisienne ? Epinglez-le !


Si vous suivez mes pas, n’hésitez pas à me le faire savoir en me mentionnant sur instagram @un_petitpois_surdix et/ou en utilisant le #leparisdupetitpois

A lire également

2 Commentaires

  1. J’ai aussi beaucoup aimé la visite des appartements, un superbe ensemble d’art décoratif. Un peu déçu de trouver ensuite les anciens salons du ministère complètement vides, je ne comprends pas encore pourquoi. Pour finir la loggia sur la place de la Concorde est l’une des plus belles vues de Paris.

  2. « j’ai proposé que nous jetions un œil dans la cour du bâtiment… »
    Dommage, c’est du gâchis : un œil, ça peut toujours servir.
    Mieux vaut jeter un coup d’œil (moins de regrets si on est déçu).
    Merci pour vos articles.

Laisser un commentaire