Une balade dans le 18e | Traversée est-ouest #2

Je vous ai laissés il y a deux semaines devant la Villa Poissonnière, après avoir visité la brasserie de la Goutte d’Or et goutté quelques unes de leurs spécialités. Il est désormais temps de poursuivre notre balade à travers le 18e !

20161015_balade_18e_2-large

•| Le quartier de la Goutte d’Or |•

Une fois arrivés sur le boulevard Barbès, je vous conseille de bifurquer directement à droite dans la rue des Poissonniers. Pour la petite histoire, cette voie était une portion du chemin des Poissonniers, route qui reliait le nord de la France aux Halles de Paris et utilisée par les marchands de poissons, d’où son nom qui est resté. Prenez le temps de regarder les magasins de wax à la recherche du prochain tissu qui ornera vos coussins de canapé ou alors les alimentations générales qui proposent des produits dont j’ai aucune idée de la façon de les cuisiner !

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Au n°9 se cache un drôle d’endroit à découvrir : le magasin de chaussures KATA est en effet installé dans un ancien cinéma, le Barbès Palace, construit en 1914 et utilisé comme tel jusqu’en 1988. La scène et les dorures contrastent bizarrement avec les bacs à chaussures rouge vifs…

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Bifurquons ensuite dans la rue Dejean où prend place le premier marché de produits africains de Paris. Vous trouverez ici des produits exotiques (fruits, légumes, poissons…) que l’on ne trouve pas ailleurs dans la capitale. La rue ne fait que quelques dizaines de mètres mais nous emmène bien loin !

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

Notre balade dans l’Afrique à Paris prend fin dans la rue Poulet qui a, quant à elle, la spécificité d’accueillir de nombreux salons de coiffure. Je reste toujours fascinée par le travail de ces femmes qui tressent les cheveux pendant des heures. Cela m’a d’ailleurs rappelé la scène d’ouverture du magnifique roman de Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah (si vous ne l’avez pas encore lu, je vous le conseille fortement !).

Balade dans le 18e - La Goutte d'or

•| L’approche de la Butte |•

Le décor change assez rapidement une fois la rue de Clignancourt traversée et la rue Muller empruntée. Les pas de porte se transforment peu à peu en bars et restaurants un peu branchés ou touristiques, des magasins de bouche, des boutiques de bijoux ou d’antiquité commencent à faire leur apparition : nous approchons de la Butte Montmartre.

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre

J’aime beaucoup cette petite placette qui prend place au pied des escaliers menant vers le Sacré-Coeur. Pour l’anecdote, on remarque le Café de la Butte qui sert de décor pour la scène finale de l’Auberge Espagnole !

•| Le quartier Saint-Pierre |•

Afin de prolonger encore un peu l’attente avant la montée des escaliers et la vue sur Paris qui en découle, je vous propose un petit détour du côté de la Halle et du Marché Saint-Pierre, un micro-quartier dédié à la couture et les tissus que j’apprécie particulièrement.

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Quartier Saint Pierre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Quartier Saint Pierre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Quartier Saint Pierre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Quartier Saint Pierre

La Halle Saint Pierre abrite sous sa belle architecture de style Baltard un musée dédié à l’Art Brut mais également une librairie très fournie dans laquelle je peux passer une heure sans m’en rendre compte et un petit café. Une chouette adresse à retenir.

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Halle Saint Pierre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Halle Saint Pierre

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Halle Saint Pierre

•| Le Sacré-Coeur |•

Nous voilà arrivés au pied du Sacré-Cœur : c’est parti pour la montée des marches en zigzagant entre les touristes ! Cette ascension n’est peut être pas la plus agréable des montées parisiennes, mais la vue là-haut vaut bien ces quelques minutes (même si, selon moi, la plus belle vue de Paris est celle-ci).

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Sacré Coeur

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Vue depuis le Sacré Coeur

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Vue depuis le Sacré Coeur

Balade dans le 18e - En bas de la butte Montmartre - Vue depuis le Sacré Coeur

•| Le quartier de Montmartre |•

L’arrivée au Sacré-Cœur marque l’entrée dans le quartier de Montmartre (si vous souhaitez une balade plus détaillée, un peu en dehors des sentiers touristiques, je vous suggère de revoir mon circuit dédié ici). Nos pas nous emmènent ensuite vers la Place Dalida, en passant par la rue Norvins où vous apercevrez le Passe-Muraille de Marcel Aimé.

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Ce jour-ci, la statue de Dalida était l’attraction d’un groupe de touristes italiens qui s’est bien amusé de l’usure du buste de la chanteuse… J’aime bien cette petite placette : elle offre une très belle vue sur la rue de l’Abreuvoir et le passage des Brouillards. Pour moi, il s’agit d’un passage obligé quant on se balade dans le quartier !

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

•| La Villa Léandre |•

Un autre passage obligé quant on est dans le quartier : la Villa Léandre et son faux 10 Downing Street ! Il s’agit de la première ruelle mignonne et un peu cachée que j’ai eu l’occasion de visiter à Paris. C’était maintenant il y a un peu plus de 6 ans, une amie toute fière m’avait emmenée là : le début d’une longue série pour moi…

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre - Villa Leandre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre - Villa Leandre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre - Villa Leandre

A quelques pas de la Villa Léandre, tentez votre chance au 23 avenue Junot, dénommé également le passage de la Sorcière : une jolie vue sur la Tour Eiffel vous attend. Cette ruelle pavée accueille également l’Hôtel Particulier dont la belle terrasse noyée sous la verdure fait envie (manque de chance, les rares fois où j’ai voulu m’y rendre, le lieu était privatisé).

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Dirigeons nous ensuite vers la rue d’Orchampt, connue pour avoir abrité la maison de Dalida au n°11 bis de 1962 à 1987, située à deux pas du Moulin de la Galette.

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

La rue d’Orchampt débouche sur la charmante Place Emile-Goudeau où se trouve le Bateau-Lavoir, une Cité d’Artistes encore en activité aujourd’hui et ce depuis 1904. Le bâtiment a accueilli de grands noms de la peinture tels que Gauguin, Picasso ou Modigliani avant de perdre un peu de son attractivité à partir de la première guerre mondiale, au profit du quartier du Montparnasse (souvenez vous de la Ruche dont je parlais dans mon article sur le 15e).

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

Balade dans le 18e - Quartier de Montmartre

•| Les Abbesses |•

Dernier quartier de notre grande traversée du 18e : les Abbesses et ses boutiques branchées ! J’aime m’y balader de temps en temps et rêvasser devant les petites boutiques de créateurs (hélas, elles disparaissent de plus en plus pour laisser place à des marques de prêt à porter un peu chic…). Dans cette veine, j’apprécie particulièrement la rue Houdon où se trouvent plusieurs boutiques très jolies.

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Pas très loin de la Place des Abbesses et de son église Saint-Jean de Montmartre, se trouve un chouette restaurant que je vous recommande : Les Lèvres Rouges. La carte est de saison, avec trois entrées/plats/desserts et change tous les mois. J’y ai passé une superbe soirée et c’est également en partie dû au très bon accueil que nous avons eu.

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses - Les lèvres Rouges

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses - Les lèvres Rouges

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses - Les lèvres Rouges

Toute dernière étape de notre promenade – et on s’en rend compte à la lumière qui commence à devenir rasante, un grand classique de finir mes balades au pas de course avant que la nuit tombe ! – la rue d’Orsel qui mène à la charmante place Charles Dullin où se trouve le théâtre de l’Atelier.

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Balade dans le 18e - Quartier des Abbesses

Et nous voici arrivés au terme de cette traversée du 18e, j’espère qu’elle vous a plu. Il ne vous reste plus qu’à vous diriger vers le métro Anvers et – pourquoi pas – assister à un concert à l’Elysée Montmartre !


•| Les adresses|•

La Halle Saint Pierre

site internet

2 rue Ronsard

ouvert de 11h à 18h (19h le samedi)

Les Lèvres Rouges

site internet

3 rue Durantin

ouvert du mardi au samedi 18h -2h et le dimanche 12h-16h


•| L’itinéraire|•

2 Commentaires

  1. J’ai l’immense bonheur de vivre proche de la rue d’Orsel depuis 1 mois et j’ai apprécié ta petite balade et je note Les lèvres rouges que je ne connais pas !

    1. Chanceuse 🙂
      J’espère que tu passeras aux Lèvres Rouges une aussi bonne soirée que moi.

  2. Le quartier où j’ai grandi !! J’y retourne de temps à autre (pas assez souvent à mon goût). Ce quartier vit, on le sent respirer, il est différent selon l’heure de la journée ou de la soirée. J’allais à l’école rue de Clignancourt et Montmartre était notre terrain de jeu. Je connais par cœur chacune des rues du secteur. En poussant un peu plus loin il y a des jolis petits coins sympas dans le 18ème (le passage des Cloys par exemple)

Laisser un commentaire